À travers le portrait d’Alphonse Dianou, leader indépendantiste kanak assassiné par l’armée française le 5 mai 1988, c’est une partie de notre histoire coloniale en Nouvelle-Calédonie qui se révèle au fil de pages admirables.

Ce second récit, aussi intense, précis et poétique que son premier ouvrage, De nos frères blessés, est remarquable. Au fil de chapitres organisés comme un compte à rebours, nous assistons à la prise d’otages d’Ouvéa du point de vue de ceux qui l’ont vécue, et découvrons ce militant singulier, un pacifiste engagé pourtant devenu preneur d’otages pour défendre une Kanaky libre. Beau, parfois émouvant, ce récit est également très bien documenté (l’auteur ayant recueilli des témoignages inédits). Joseph Andras est un des auteurs les plus doués de sa génération.

À découvrir !

Kanaky de Joseph Andras, Acte Sud

Photo de Anne-Laure Vérien et Geraldine Kazandjian
© Les Schistes bleus

 

Anne-Laure VÉRIEN – Geraldine KAZANDJIAN

Librairie Les Schistes bleus

10, rue François-la-Vieille
50100 Cherbourg-Octeville

www.lesschistesbleus.com

[Coup de cœur de libraire] Kanaky de Joseph Andras